AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» la rôtie et le téléthon
Lun 5 Déc 2016 - 16:48 par CERISE

» four
Dim 4 Déc 2016 - 18:19 par tabusse

» LES RANDONNEES AUTOUR DE MAYRES EN LUMIERE
Mar 29 Nov 2016 - 17:44 par jmga

» La Verrerie à Astet
Dim 13 Nov 2016 - 8:46 par tabusse

»  Randonnée en Ardèche : le Rocher d'Abraham
Mer 2 Nov 2016 - 13:47 par CERISE

» Recherche Informations sur Marie Cellier
Dim 4 Sep 2016 - 16:55 par Geneviève

» Petit Mayrois n°29
Ven 17 Juin 2016 - 18:09 par CERISE

» Nouvelle année
Ven 25 Mar 2016 - 17:57 par La Souche

» Le Petit Mayrois n° 26
Dim 13 Déc 2015 - 9:36 par COLETTE


Partagez | 
 

 le tablier de nos grand-mères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
barbara
Tout petit Mayrois
Tout petit Mayrois


Féminin
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: le tablier de nos grand-mères   Mar 16 Nov 2010 - 21:54

On l'a connu le tablier de Grand-mère ...!!!!

le tablier de ma grand-mère ?
Le principal usage du tablier de Grand-mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela:
Il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau.
Il servait pour essuyer les larmes des enfants, et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.
Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les œufs, les poussins à réanimer, et parfois les œufs fêlés qui finissaient dans le fourneau.
Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri à des enfants timides .
Et quand le temps était frais, Grand' Mère s'en emmitouflait les bras.
Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au dessus du feu de bois.
C'est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine.
Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes : Après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux. En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre.
Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.
A l'heure de servir le repas, Grand' Mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes aux champs savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table.
Grand' Mère l'utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes du four sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle refroidisse.
De nos jours, on la pose là pour la décongeler !
Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.
En souvenir de nos grands-mères avec leur tablier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pont-peyrou
Nouveau Mayrois
Nouveau Mayrois


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Mar 30 Nov 2010 - 16:36


"Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère. De ce mariage, est né un fils aux yeux pers*. (*pers = entre vert et bleu). Monsieur est le père, Madame est la mère. Les deux font la paire. Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d'être Lamère était Lepère. Le père est donc le père sans être Lepère, puisqu'il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère. Aucun des deux n'est maire. N'étant ni le maire ni la mère, le père ne commet donc pas d'impair en signant Lamère. Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire. Il sera le maire Lamère, aux yeux pers, fils de Monsieur Lamère, son père, et de Mademoiselle Lepère, sa mère. La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd. Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils. Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, ne trouvent que le maire et Lepère, père de la mère du maire, venu de la mer, et chacun s'y perd !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titou0792
Petit Mayrois
Petit Mayrois


Nombre de messages : 249
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Mar 30 Nov 2010 - 18:17

Moi, le premier !!!
TitouA+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Jeu 3 Jan 2013 - 17:05

POEME

Mais où sont donc passés les sentiments d'antant,
Ou les filles et garçons,de filrts en amourettes
Goutaient sereinement aux chose de leur temps,
Puis , aux fleurs du mal,faisaient la pirouette.


On pleurait de trop aimer,surtout de ne pas l'être,
Les senteurs de l'amour aux effluves amoureux
Parfumaient notre égo et faisaient en nous paraître
Le désir de fonder des couples chaleureux.


Difficile de nos jours de supporter son ombre,
L'égoîsme règne en maître , ignoble dictateur,
La solitude est lourde,son avenir est sombre,
D'un triste scénario,nous sommes les acteurs.


Trop nombreux hélas,les couples en perdition,
La misère des coeurs serait -elle contagieuse?
Respect et tolérance , voilà la solution
Pour partager à deux une vie merveilleuse
Revenir en haut Aller en bas
CERISE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 586
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Dim 6 Jan 2013 - 9:45

Montagne,ton poëme est superbe et malheureusement très vrai.Espérons qu'en 2013 les hommes s'aimeront un peu plus!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Sam 7 Sep 2013 - 18:44

[i][/ lac d'issarlès:
Issarlès! Issarlès! délices de mes yeux!
Lac d'azur encerclé de bois , de roches nues!
Les laves d'un volcan , par torrents survenues ,
Ont formé d'un seul jet ton bord mystérieux.

Et depuis tu dormais, là-haut , tout près des cieux ,
Dans le calme infini des choses inconnues;
Et le mont qui dressait sa cime dans les nues ,
Se mirait solitaire en ton flot radieux .

Etincelant saphir enchâssé d'émeraude,
O beau lac , dont la teinte est si vive et si chaude,
Ou donc as-tu ravi le charme qui m'étreint?

Lac étrange ! N'es-tu que l'ardente prunelle,
L'œil éploré , noyé d'une extase éternelle
Du cyclope muré sous le cratère éteint!

KOPP
Revenir en haut Aller en bas
CERISE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 586
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Sam 7 Sep 2013 - 20:02

Montagne,tu as toujours de beaux poëmes et je viens de relire celui de janvier qui ,malheureusement,est toujours d'actualité.

Pour le lac d'Issarlès que j'aime beaucoup et dont nous faisons souvent le tour,une seule chose me pose problème,il n'y a pas de "mont qui se mire dans ses eaux"Mais faisons fi de cette anecdote,les yeux du poëte magnifient toutes les situations et portée par la beauté du texte je suis sûre que la prochaine fois je verrai, moi aussi, le mont"en son flot radieux".

Continue a nous écrire de belles choses,on en a bien besoin en ce moment!!!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COLETTE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 910
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Mar 10 Sep 2013 - 14:14



Merci pour ce beau poème qui illustre si bien le lac revu il y a quelques jours.
J'en profite pour penser très fort à Athopix qui savait nous émouvoir avec ses si belles photos, la plupart du temps en noir et blanc.Une pensée affectueuse pour sa famille qui a du ressentir terriblement l'absence de Sarah,le jour de la rentrée scolaire.
Tu vois Montagne à quel point ton poème peut faire du bien et nous remuer profondément.
Bon après-midi à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Ven 25 Oct 2013 - 18:24

l'ARDECHOIS
Il a vieilli l'ancêtre , l'ermite du plateau
Il a usé ses forces et ses jambes font mal
Mais pareil à un roc accroché au coteau,
Il est resté fidèle à sa terre natale.

Mémoire indélébile des coutumes d'antan,
Chaleur fraternelle des veillés d'autrefois,
Souvenir d'une époque et d'un accent chantant,
Des rites d'un passé nostalgique parfois.

Le soleil a brûlé la peau de son visage,
creusé jour après jour des sillons sur es joues,
Mais en séchant ses larmes au plus fort de l'orage,
Aidé son cops meurtri à tenir debout.

A l'aube on peut le voir surveiller ses brebis
Appeler en patois les chiens qui l'accompagnent,
Avec pour tout bagage une canne de buis,
Et dans ses yeux brillants, l'amour pour ses montagnes.

Il connaît cet endroit jusqu'au moindre recoin,
Les sentiers, les forêts, les prés et les rochets,
Il sait lire le ciel et regarder au loin
Au-delà des vallons le soleil se coucher.

Le bois, c'est son domaine et bien que moins gaillard
Il n'a pas son pareil pour traquer les bolets,
Cachés sous la bruyère ou au pied d'un fayard,
Il sait aussi le bougre ou placer les collets.

En fronçant les sourcils dans sa barbe il bougonne,
Il a l'humeur chagrine mais son cœur est fidèle,
Et au premier sourire, sous le charme on pardonne,
Quel charisme étonnant pour cet homme rebelle.

Figure symbolique, héritier du passé,
Dur au mal et solide comme autrefois nos pères,
Il est né Ardéchois et c'est là sa fierté,
C'est le dernier rempart pour qui aime cette terre.

( auteur anonyme ?)
Revenir en haut Aller en bas
CERISE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 586
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Sam 26 Oct 2013 - 16:22

Quel beau poëme,"mémoire indélébile des coutumes d'antan"voilà ce qui nous manque!!!Lorsque nous parlons entre "vieux"certains souvenirs ne sont pas très clairs et notre premier réflexe est de dire :si Denise était là ou nos parents ou nos Mamées.Chaque quartier a un gardien des souvenirs,une personne qu'on va voir en toute confiance et qui nous livre la réponse sans hésitation.

Enfin,ce poëme réveille en moi des histoires d'un autre temps,d'un temps où nous étions jeunes et où les histoires des vieux nous fatiguaient beaucoup!!!Ah! si jeunesse savait.........

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COLETTE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 910
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Mar 29 Oct 2013 - 9:12

Portrait magnifique à la fois réaliste et touchant parce que disparu, si ce n'est dans nos mémoires,inscrit à jamais.
Merci de nous avoir permis de lire et relire ce poème.
Une photo,dessin ou peinture sera trouvée peut être,pour illustrer ces lignes.
Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Dim 10 Nov 2013 - 16:43

Le ruisseau du temps

Vagabonde le ru de notre temps,
Par-dessus les rochers en sautillant,
S'égrènent le long des berges les jours
De notre enfance et perlent nos amours.

Si nous savions comme lui parsemer
Des gouttelettes de petits bonheurs
Le long du cours aux rives asséchées,
Disparaitraient nos larmes et nos pleurs.

Si nous savions comme lui abreuver
Les vallées de tendresse et de nos joies,
Les vies couleur d'étoffe mordorées,
S'écouleraient bleus les fils de la soie.

S'épongeraient la tristesse et les larmes,
Sur les joues de ses perles générées.
Aux destins de l'oubli , ôtez les larmes
De la douleur . A la beauté rêvez.

auteurs : D.G et G.R.E
Revenir en haut Aller en bas
COLETTE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 910
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Mar 12 Nov 2013 - 8:43

Aussi beau que le poème portrait .Ce mélange de la Nature à nos regrets et à nos "SI" poétisent et approfondissent chaque vers.
Bravo les auteurs,c'est un régal de vous lire!
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Lun 10 Fév 2014 - 17:32

texte de la complainte inspirée par les assassins de "peyre-beilhe


Un dortoir était réservé Leur avocat, maître Bellaime,
Aux voyageurs portant fortune; Plaida leur cause avec talent.
Double porte était pratiquée. Ils furent condamnés quand même
La nuit ,sans faire de murmure, Au plus terrible châtiment,
Rochette, armé de son trident, Celui qui les rendit plus courts,
Au cou saisissait les dormants A Peyre-Beylhe dans la cour.

La victime , la bouche ouvrant Ils montèrent sur l'échafaud,
Pour implorer quelque assistance, Faisant assez bonne figure,
La femme , avec l'huile bouillante, Les mains liées derrière le dos,
Lui gorgeait la bouche béante. Devant le peuple éberlué,
Lucifer à coup de marteau Comme tombent les poires mûres,
Mettait la personne au tombeau Leur tête chut dans le panier...

Alors , Martin faisait grand bruit,
Feignant de maltraiter sa femme,
Pour que personne ne comprît
Qu'ils assassinaient leur semblable.
Ainsi au milieu de la nuit
Allait le crime abominable.

Après vingt ans de maléfice,
Ce trio pour finir tomba
Entre les mains de la justice.
Ils furent conduits à Privas.
Devant le juge en robe rouge,
Ils débitèrent des mensonges.
Aucun des trois ne s'en priva.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Lun 10 Fév 2014 - 17:39

milles excuses mais deux paragraphes se sont accolés avec les premiers donc pour comprendre le texte changer de ligne à chaque majuscules   Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le tablier de nos grand-mères   Aujourd'hui à 5:58

Revenir en haut Aller en bas
 
le tablier de nos grand-mères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Nouvelles de Mayres :: Divers-
Sauter vers: