AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» LES RANDONNEES AUTOUR DE MAYRES EN LUMIERE
Mar 29 Nov 2016 - 17:44 par jmga

» four
Lun 28 Nov 2016 - 18:17 par tabusse

» La Verrerie à Astet
Dim 13 Nov 2016 - 8:46 par tabusse

»  Randonnée en Ardèche : le Rocher d'Abraham
Mer 2 Nov 2016 - 13:47 par CERISE

» Recherche Informations sur Marie Cellier
Dim 4 Sep 2016 - 16:55 par Geneviève

» Petit Mayrois n°29
Ven 17 Juin 2016 - 18:09 par CERISE

» Nouvelle année
Ven 25 Mar 2016 - 17:57 par La Souche

» Le Petit Mayrois n° 26
Dim 13 Déc 2015 - 9:36 par COLETTE

» La boge
Dim 30 Aoû 2015 - 20:25 par CERISE


Partagez | 
 

 La boge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
barbara
Tout petit Mayrois
Tout petit Mayrois


Féminin
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: La boge   Mar 15 Nov 2011 - 11:14

http://nonololoaly.unblog.fr/2011/11/15/la-boge/

Cliquez sur le lien ci-dessus puis à vous les anciens, qui peut me corriger et me traduire ces mots ci-dessous ; nous les jeunes on est perdu avec le patois. Wink


- garniches : ?
- quand il pysique : quand il travaille
- calabert : ?
- échanous : ?
- besse : ?
- coulassou : ?
- barunler : tomber
- s'espanler : casser
- enchappe sa daille : prend son ?
- s'ajare : s'agenoux
- s'égraounier : s'égratignier
- il en met sur le banc avant de se jaïre dessus : coucher dessus
- rebrou : ?
- cayou : veau ?
- repile : bouge
- tartiflous : petite pomme de terre
- ploumailles : epluchure
- pétafinent :se perdre
- oule : ?
- escachine : ?
- bachas : bassin en pierre
- peslaillet : ?
- hachassée : ?
- bouillou : ?
- pataris : ?
- bouffaïre : four
- gouillassou : ?
- j'utilise une boge pour remiser et transporter mes babés après les avoir rammassés dans un
billot : ?
- frachous : ?
- mettre la jagne quand on va faire la goutte : ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GOOGUALE
Petit Mayrois
Petit Mayrois


Nombre de messages : 492
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: La boge   Mar 15 Nov 2011 - 21:44

calabert: abri besse hotte ' echape sa daille: tapper sa faux. cayou : cochon.escachine : ecrase. pestailler: rouspeter .hachasser: entasser.bouillou: bouillon. bouffaire: sert à activer le feu. mettre la jagne... mettre la grape dans l'alambic une oule :une grosse marmite que l'on suspendait dans la cheminée le patois varie beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernadon
Nouveau Mayrois
Nouveau Mayrois


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: La boge   Sam 25 Juil 2015 - 17:30

HYMNE A  LA  BOGE



Sujet de la rédaction donné dans les années 50 aux élèves d’une école Ardéchoise (saint sauveur)






Devoir d’un élève



 « malgré le béchard et le lichet, l’objet le plus utile à mon père est la boge .Vous croyez  maître que la boge ne sert  qu’à remiser les tartifles , les combales et les garinches ? hé bien ,pas du tout ;elle sert  à beaucoup de choses !



. Mon père en met toujours une pour se protéger quand il plusique. Il y en a toujours une accrochée à une pointe sous le calabert ou posée sur le pressoir à la cave.



Ça évite aussi que du purin dégouline dans son cou quand il charrie le fumier dans ses échanous avec la besse et  le coulassou.L’inconvénient , c’est que la boge peut l’entrabler et qu’il risque de se barunler ou de s’espanler.



Mon père utilise toujours une boge comme coussin et il s’assoie dessus quand il enchape sa daille



.  Quand il s’ajare pour greffer ses pêchers   , il met aussi une boge pour éviter de s’égraougner  les genoux. Quand il fait sa sieste sous le tilleul  , il en met une sur le banc avant de se jaïre dessus mais ça le fait ronfler .



Et pour ramasser le rebrou il utilise encore une boge accrochée  à une branche .La boge pendole, et elle est munie d’un cerceau en châtaigner pour la garder ouverte. On verse ensuite le rebrou dans le bourrin pour le charrier.



La boge permet de transporter beaucoup de choses .Quand on va à la foire du 5 septembre  , on y met le petit cayou  tout migraillou acheté après le marchandage ,mais il n’est pas bien contant et il couine et repite pendant tout le trajet.



La boge permet de remiser les feuille de choux , les tartiflous,et toutes ploumailles pour pas qu’elles se pétafinent ,et on peut ensuite les faire cuire dans la chaudière ou dans la grande oule. Après on escachine le tout dans le bachas à l’aide du pestaillet et cette bachassée permet de nourrir le cayou qui s’est bien remplumé depuis le 5 septembre.



Quand les vaches font leur petit bouillou,la boge est très utile pour le tirer par les pattes car elles sont gluantes et ça glisse.



Avec quelques pataris de boge qui crament dans un bouffaïre ,  il n’y a rien de mieux pour ensuquer les abeilles et  les rendre moins méchantes.



Quand elle fait la lessive à la fontaine ma mère s’en sert aussi comme coussin, sous ses genoux pour éviter qu’ils trempent dans le petit gouillassou qui se forme à cause de l’eau qui giscle.



Moi aussi , j’utilise une boge pour remiser et transporter mes babés après les avoir ramassés dans un billot.



A la vogue , il y a des courses  où les enfants ont les jambes entrablées dans une boge et c’est le premier qui arrive qui gagne.



L’hiver , on bouche aussi certains frachous  avec une boge pour pas que le froid rentre.



Ah j’ai oublié que la boge sert aussi pour mettre la jogne quand on va faire la goutte.



 Pour moi la boge est  indispensable pour tous les travaux . Le seul  inconvénient  ,  c’est que les rats y font des trous et qu’on est obligé de la pétasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Tout petit Mayrois
Tout petit Mayrois


Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 79
Localisation : ST Laurent de Mure Rhone
Emploi : Retraité DGAC
Loisirs : Menuiserie Apiculture
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: La boge   Sam 1 Aoû 2015 - 12:22

bourrin carré de toile pour transporter le foin, on dit aussi la bourringe ou le bourringeou
rebout regain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CERISE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 585
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: La boge   Sam 29 Aoû 2015 - 20:33

Depuis longtemps je ne suis pas venue sur le forum,mais le problème de la boge me plait.Comme Serge, je dis que c'est un carré de toile qu'on appelait le bourringeou.J'ai lu aussi le texte précédent,mais je pense,que ce n'est pas tout à fait le patois de Mayres,par exemple un cochon se dit(tout au moins à St Martin)un coyou,et pleins de mots dont je ne connais pas la signification:babés,jogne,bouillou,pataris etc...
Très contente de vous avoir lu
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bernadon
Nouveau Mayrois
Nouveau Mayrois


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: La boge   Dim 30 Aoû 2015 - 17:20

cerise : babes =pignes de pin (ou pignon)
jogne = moût de raisin (comme au bon vieux temps au moulin)
bouillou= petit veau
pataris = petit morceau de boge
gouillassou= petite flaque
escachine= ecraser
pestaillet= morceau de bois pour écraser (comme les noires!)
oule =grande marmite pour faire cuire pour les cochons
besse= servait pour transporter le fumier (difficile à expliquer ça forme)

concernant la boge:
le petit chier revêtu d'un papier frictionné bleu, fut restitué à son propriétaire avec un certain nombre de mots soulignés à l'encre rouge , et la mention passable dans la marge .On pouvait lire également l'annotation suivante : Bien pour l'observation et l'orthographe mais il faut continuer à faire un sérieux effort pour t'exprimer en français.
Comme beaucoup de fils et de filles de paysans Ardéchois nés dans la première moitié du XXéme siècle , ils étaient en contact avec des parents qui étaient devenus des "patoisants" s'exprimant le plus couramment en patois entre eux , mais utilisant le plus souvent un français "patoisant" (mots de patois francisés) pour s'adresser à leurs enfants .Pour la majorité de ces enfants , quelques années d'apprentissage de la langue maternelle dans cet environnement étaient suffisantes pour qu'ils s'imprègnent , pratiquement à vie , d'idiomes et de vocabulaire patoisants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CERISE
Moyen Mayrois
Moyen Mayrois


Nombre de messages : 585
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: La boge   Dim 30 Aoû 2015 - 20:25

merci pour cette réponse,il n'est pas loin le temps où les vieux parlaient patois.Mes grand'mères parlaient entre elles cette"langue " de chez nous" et nous,enfants,nous comprenions toute la conversation sans avoir à se la traduire dans la tête comme nous faisons des langues étrangères que nous maîtrisons mal.

Ce patois,j'aime en dire q.q.mots avec les gens ,peu nombreux,qui le parlent.Mais il est une chose, c'est qu'une histoire racontée en patois a une saveur qu'elle perd si on la traduit en français.Demandez à Doudou.!!!

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La boge   Aujourd'hui à 3:24

Revenir en haut Aller en bas
 
La boge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Nouvelles de Mayres :: Le Patois-
Sauter vers: